dimanche 20 octobre 2013

MANQUE DE TRANSPARENCE

Comment le manque de transparence joue des tours à la mairie ! 
La rédaction du Phare a publié le 18 avril un article sur le manque de solidarité dont fait preuve l’équipe municipale en temps de vaches maigres.
Que dit le maire en mars 2013 ?
Cette information provenait directement des dires du maire en conseil municipal du 29 mars 2013, répondant à une question d’un élu d’opposition, Francis Jégou : 
Question de l’élu : «Les salaires nets des élus ont-ils été baissés ?»  
Réponse du maire : «Non ! Le montant reste le même.» 
Déduction logique d’un esprit comptable simple : le brut a été augmenté pour ne pas modifier le net.  
Que nous dit le maire aujourd’hui ?
Il donne au Phare le texte de loi permettant d’éclairer ce point obscur … 
Et donc, il se serait trompé, car les salaires nets auraient bien diminué …
  

Etonnement à double titre !!!
D’abord de recevoir le 17 septembre 2013, une lettre du maire en mains propres lors du conseil municipal. Ce courrier est adressé à Véronique Galliot, soi-disant « porte-parole de l’association le Phare », en réponse à la question de Francis Jégou ! En effet, cette question a été posée par cet élu et c’est à lui de recevoir la réponse à la question posée. 
Ensuite, depuis cinq mois, cet élu cherche à élucider ce point, via des courriers, des mails, des demandes de rendez-vous à la mairie pour accéder aux documents comptables : sans résultat ! Sauf d’être taxé en conseil municipal de «harceler le maire ».


Notre devoir d’information :

Dans son courrier, le maire demande - ni plus ni moins - au Phare de retirer l’article « Solidarité et indemnités ». Nous choisissons d’éclairer nos lecteurs sur la manière dont nous sommes informés :
- le moins possible pour les élus d’opposition
- une information orientée et parcellaire pour une association de citoyens.
Visiblement, rechercher la vérité – qui devrait être fournie d’office par la mairie – est répréhensible …  

Enregistrer un commentaire