samedi 5 janvier 2013


Le maire Jacques Juloux et sa première adjointe chargée de l’économie, Anne Maréchal, répondent à la lettre de Véronique GALLIOT (source Ouest-France) :
« Contrairement à ce qu’écrit Véronique GALLIOT, le projet de reconversion a été présenté et largement débattu (réunion publique le 5 avril 2012 et conseil municipal le 27 juin).

Un dossier spécial a été publié dans le journal municipal N°16 du printemps 2012 et le projet est en ligne sur le site internet. Population et élus ont toujours été informés au fur et à mesure de l’avancée de ce dossier.

De plus, il est courant que des collectivités préemptent des biens qu’elles revendent ensuite pour des activités économiques. C’est encadré par la loi et c’est un des objectifs de l’établissement public foncier (EPF), organisme d’état, que de faciliter de telles interventions. Si le site de Doëlan n’était pas reconverti dans 5 ans, ce qui serait étonnant, l’EPF prolongerait son portage financier : il n’y a donc aucun risque financier(…) »

 
Enregistrer un commentaire