lundi 25 février 2013

Rythmes Scolaires : De nouvelles dépenses…

Compte rendu de la réunion publique du 7 février relative à la modification des rythmes scolaires.

Un décret modifiant les rythmes scolaires dans le primaire a été publié le 24 janvier 2013. L’entrée en vigueur des nouvelles dispositions est prévue pour la rentrée scolaire de 2013 ou pour celle de 2014. Si une commune souhaite reporter à 2014 l’application de ces nouvelles dispositions, ou si elle veut substituer le samedi au mercredi, elle doit présenter une demande de dérogation motivée. Il paraît évident que le gouvernement souhaite vivement une application lors de la rentrée de 2013. C’est sans doute vers ce choix qu’inclinent le maire et la majorité municipale puisqu’ils se seraient préparés à ce changement depuis plus d’un an et qu’ils ont mis en place un plan éducatif local (PEL) et que, par ailleurs, le maire l’a explicitement indiqué à l’occasion de la cérémonie des voeux à la population (le 26 janvier 2013).

Position officielle à Clohars :
À ce jour, aucune décision n’est prise tant que la phase de concertation n’est pas achevée. Le 18 février, les parents des trois écoles ont rendu les questionnaires portant sur leurs habitudes et sur leurs desiderata pour le mercredi ou le samedi.

Seront consultés :
Le 20 février : comité de pilotage du PEL ;
Le 22 février : délégués des parents d’élèves ;
Au mois de mars : conseils d’école.
Enfin, les élus rencontreront la direction de l’Inspection académique (pas de date).

L'adjoint à la jeunesse, aux sports et aux associations a précisé que « les décisions des autres communes n’influenceront pas le choix des élus cloharsiens et ne seront pas un frein » ( ?)

Les quarante-cinq minutes d’activité pendant la pause méridienne ne seront pas obligatoires. Par conséquent, les parents désirant garder leur enfant pendant ce temps seront libres de le faire (cf. déclaration de Madame Cadet).

Coûts :
150 € par enfant pour une année dont 50 € seront financés par l’Etat ; soit un budget annuel estimé entre 45 000 et 60 000 € pour la commune.

En conclusion, même si le maire souhaite voir appliquer la modification des rythmes scolaires dès la rentrée 2013, rien n’est décidé officiellement. Enfin, les enseignants et un nombre important de parents sembleraient plutôt favorables à un report de la mesure à la rentrée scolaire de 2014.
Enregistrer un commentaire